©2019 by Paysage Libre Fribourg

Stratégie énergétique 2050

Vue d'ensemble

L'objectif de la politique énergétique de la Suisse devrait être la décarbonisation complète dans les décennies à venir et la production durable de l'énergie consommée. Pour le secteur de l'électricité, la Suisse s'est fixé des objectifs avec la stratégie énergétique 2050. Les chauffages à gaz et au mazout devront être remplacés afin de décarboniser l'atmosphère et les transports devront se débarrasser des combustibles fossiles. 

 

La stratégie énergétique 2050 prévoit que les anciennes centrales nucléaires ne seront pas remplacées par de nouvelles. Les énergies renouvelables issues de l'hydraulique, de la biomasse, du soleil, du vent et de la géothermie sont censées remplacer partiellement les centrales nucléaires. La Suisse vise l'adhérence au Supergrid européen. Alors que les centrales nucléaires produisent de l'électricité dite en bande, les installations solaires et éoliennes produisent de l'électricité flottante. Pour contrer les irrégularités dans la production, des installations de stockage sont à prévoir.

 

L'énergie éolienne indigène reste très coûteuse en raison de sa "non-fiabilité" et de la faible vitesse moyenne du vent, ralenti par le Jura et les Alpes. Plus grave encore, l’effet des turbines sur le paysage et la nature est dommageable. 

 

Le Conseil fédéral et le Parlement travaillent à une solution pour la sécurité de l'approvisionnement en électricité en hiver. De l'avis des grands distributeurs d'électricité du pays comme Axpo, Alpiq ou BKW, l'énergie éolienne domestique n’y contribuera guère. Il n'y a donc aucune raison de continuer la promotion de l'énergie éolienne chez nous.

 

2.1 / 11.05.19/ksa