©2019 by Paysage Libre Fribourg

Dangers pour la faune 

Référence : La faune gravement atteinte / Paysage Libre Suisse
  • Oiseaux migrateurs

La migration intercontinentale des oiseaux et des chauves-souris, qui a lieu deux fois par an au-dessus de la Suisse, de jour comme de nuit, commence en automne sur un large front en Europe du Nord et atteint les Alpes en Suisse. A quelques exceptions près, les animaux continuent leur vol le long des contreforts des Alpes vers la France. Au-dessus du canton de Fribourg, la route migratoire se rétrécit, coincée entre les Alpes et le Jura, ce qui pose la question du nombre d'oiseaux et chauves-souris qui seraient tués chaque année par des éoliennes. Dans son rapport sur la planification de l'énergie éolienne, le canton dit que "les données concernant les flux migratoires sont lacunaires". Cependant, une étude réalisée avec une station radar (Liechti et al., 2013) dans la région du Lac Noir/Schwyberg indique un grand nombre d'oiseaux migrateurs potentiellement menacés, ceci même dans les contreforts des Alpes. La référence aux études existantes pour les oiseaux dans la vallée du Rhône et dans le canton du Jura est inopportune car ces zones se situent en dehors de la route principale de migration. La Suisse a cosigné la Convention de Bonn sur la protection des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage en 1979. Le gouvernement devra se rappeler de ses engagements au moment des décisions.

Les promoteurs d'énergie éolienne sont avertis :

Le potentiel de conflits avec les oiseaux migrateurs et les chauves-souris augmente fortement sur le plateau suisse en raison de l'effet tunnel, voir les carrés en orange. (©Station ornithologique suisse)