Le Massif du Gibloux
Site éolien industriel planifié selon le Plan directeur cantonal
(approuvé en 2020)

Depuis 2020, l'Association "Sauvez les Forêts du Gibloux" s'oppose aux démarches de promoteurs voulant réaliser un site éolien dans les forêts de la région.

PDcant-2020_site-gibloux.png

Les communes suivantes sont concernées par la zone (en vert) du plan directeur cantonal :

District de la Sarine : Le Gibloux (anc. Farvagny, Vuisternens-en-Ogoz, Le Glèbe, Rossens et Corpataux-Magnedens). 

District de la Glâne : Le Châtelard; Vuisternens-devant-Romont (anc. Estévenens, La Joux, La Magne, La Neirigue, Les Ecasseys, Lieffrens, Sommentier, Villariaz, Vuisternens-dt- Romont); Grangettes; Villorsonnens (anc. Villargiroud, Villarsiviriaux, Orsonnens, Chavannes-sous-Orsonnens). 

District de la Gruyère : Sorens; Riaz; Sâles (anc. Maules, Romanens, Rueyres, Treyfayes, Sâles).

A noter qu'il n’existe pas de projet éolien soumis à l'approbation par les communes (voir brochure).

 

Le massif du Gibloux est une zone de paysages exceptionnels, vus depuis Fribourg et Bulle. Il est d'ailleurs qualifié de paysage forestier et identifié comme un paysage d'importance cantonale (PIC) selon l'étude menée en 2015 par la Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du paysage. Un placement des turbines respectueux (chap. 3.6 du Guide de planification) du paysage et des habitants sera très difficile. L'implantation des turbines dans des massifs forestiers est plus que problématique. Les dégâts biologiques directs et indirects seront importants. De plus, le site d'implantation se trouve à proximité du site marécageux des Gurles, lieu de détente et de marche, exceptionnel au niveau de la qualité du paysage.

 

Le Gibloux se trouve au milieu d’une route de migration intercontinentale d’oiseaux et de chauves-souris. La station ornithologique de Sempach soulève le fait que la largeur de la route de migration intercontinentale se rétrécit sur la région fribourgeoise, coincée entre le Jura et les Alpes. On s’attend à un effet d’entonnoir, à une densité accrue d’oiseaux migrateurs et de chauves-souris sur le canton. Ceci peut transformer une turbine haute de 200 mètres en hachoir. L’arrêt d’une installation éolienne, exigé pour respecter la migration d’oiseaux ou de chauves-souris, diminuera la productivité des turbines et le revenu pour les investisseurs.

 

L’intérêt de la préservation du patrimoine et du paysage pour les générations futures devrait l’emporter sur la production d’énergie faible, chère et irrégulière.

Commentaire de la Confédération, voir [1], page 32-33:

P0307 Site éolien «Massif du Gibloux» (CR)

Sur la base des informations transmises par le canton, la fiche P0307 est approuvée en coordination réglée sous réserve que les impacts du projet sur le site marécageux d’importance nationale Les Gurles contigu soient évalués dans le cadre de la planification ultérieure et que les problèmes éventuellement constatés trouvent une solution dans ce cadre.

Plus précisément, il conviendra de démontrer dans le cadre de la planification ultérieure comment les objectifs de protection et la beauté particulière du site de cet objet situé à proximité immédiate du projet sont respectés et de prendre dans ce même cadre les mesures qui permettront de répondre à d’éventuels problèmes constatés.

Réserve

La fiche P0307 «Site éolien "Massif du Gibloux"» est approuvée en coordination réglée sous réserve que les impacts du projet sur le site marécageux d’importance nationale Les Gurles contigu soient évalués dans le cadre de la planification ultérieure et que les problèmes éventuellement constatés trouvent une solution dans ce cadre.

Références:

[1] Confédération : Plan directeur du canton de Fribourg - Rapport d’examen du 29 juillet 2020

Massif du Gibloux - des Monts de Riaz au Gibloux, vu de l'est / Photo KS, mai 2020