Monts de Vuisternens
Site éolien industriel planifié selon le Plan directeur cantonal (approuvé par la Confédération en 2020)

Depuis 2015, l'Association "Vents contraires !" s'oppose aux démarches de promoteurs voulant réaliser un site éolien dans les forêts de la région.

"Non aux aérogénérateurs industriels dans la Glâne

Screen Shot 2019-05-06 at 17.49.03.png
Screenshot 2021-03-03 at 22.05.59.png

Les communes suivantes sont concernées par la zone éolienne (en vert) du plan directeur cantonal :

District de la Glâne : Siviriez; Vuisternens-devant-Romont

District de la Veveyse : Le Flon (anc. Bouloz, Pont et Porsel) 

A noter qu'il existe un avant-projet avec 8 aérogénérateurs industriels depuis 2017, annoncé par Groupe E Greenwatt et les 3 communes mentionnées chez Swissgrid, sans qu'il soit connu du public ... 

La zone proposée se situe au sud du canton, entre la Glâne et la Veveyse. Cette zone n'est pas industrialisée et ne compte aucune grande construction. Bien que la région soit relativement peu peuplée, beaucoup d'habitations sont très proches (environ 500 mètres) du site proposé. Pusieurs bâtiments se situent à 300 mètres du périmètre de la zone éolienne. Les problèmes liés au bruit, aux infrasons, aux effets stroboscopiques, aux clignotements pendant la nuit et à la dévalorisation des immeubles pourraient être conséquents.

Le site éolien se situe dans un paysage caractéristique de mosaïques forêt/terres ouvertes. Selon une étude menée en 2015 par la Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du paysage, deux paysages d'importance cantonale (PIC) ont été identifiés au Flon et à Vuisternens. Ces unités paysagères sont dignes d'intérêt et méritent d'être protégées car elles caractérisent le canton. La forêt qui mérite également d'être protégée en raison de la biodiversité serait largement éventrée.

La zone se trouve également sur la route de la migration intercontinentale d'oiseaux. La largeur de cette route de migration se rétrécit sur la région, coincée entre le Jura et les Alpes. On s’attend à un effet d’entonnoir, à une densité accrue d’oiseaux migrateurs sur le canton. Grâce à la convention internationale de Bonn la route de migration est reconnue d'importance internationale. 

 

La vitesse moyenne de vent est estimée par Groupe E Greenwatt à 5,3 m/sec à 130 mètres au dessus du terrain. Cette estimation est le résultat de mesures effectuées sur juste six mois par SODAR avec plusieurs incertitudes. Elle ne correspond d'ailleurs pas aux mesures relevées à la station météo d'Oron, située à proximité du site éolien prévu. Un site éolien tout proche, prévu à Chavannes-sur Moudon, a été biffé entre autre pour manque de vent. Tout ceci ne présage rien de positif pour les Monts de Vuisternens. 

 

L’intérêt de la préservation du patrimoine et du paysage (Loi sur l’aménagement du territoire) devrait l’emporter sur la production d’énergie faible et irrégulière.