Rechercher
  • PL-FR

Transparence requise !

Dernière mise à jour : janv. 9

Je tire mon chapeau au syndic de la Verrerie ainsi qu’à l’ensemble du conseil communal, qui ont fait le choix de protéger leur paysage et leur commune en refusant le site éolien de l’Esserta, convaincus que ce projet n’avait pas sa place ici (Le Messager, 16/10/2020). D’autres communes ont fait le choix inverse et n’ont d’ailleurs pas attendu le retour du Plan directeur cantonal pour prendre de l’avance, signant des lettres (confidentielles) d’intention de collaboration avec le Groupe E-Greenwatt, en s’engageant notamment à peser de leur poids politique pour favoriser les projets auprès des autorités et de la population.

La plupart de nos conseillers communaux sont des miliciens et ont donc un emploi qui leur permet, entre autres, de mettre leurs compétences au service des communes. Or, dans des communes où des parcs éoliens sont prévus, on doit constater que plusieurs membres des conseils communaux sont également salariés de Groupe E. Afin d’être totalement transparents envers la population vu les conflits d’intérêt, on pourrait attendre de ces personnes qu’elles mentionnent d’office leur lien avec Groupe E et pas uniquement leur fonction au sein d’une commune.

Sachant que l’éolien est un des sujets les plus clivants dans le canton de Fribourg (et ailleurs), la transparence ne devrait-elle pas être systématique ?

Clotilde Medana Schlageter présidente de l’association Vents Contraires





93 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout